L’amélioration continue, une solution durable à la pénurie de main d’oeuvre

Depuis 2020, on entend parler du phénomène de la « Grande Démission ». Dans notre article « Les 3 impacts sous-estimés de la pénurie de main d’oeuvre », nous avons étudié l’impact de perdre ses employés. Puis, dans notre article précédent, nous avons analysé les causes du problème. Il est maintenant l’heure de se tourner vers des solutions adaptées et durables de sorte à non seulement minimiser l’impact de la pénurie de main-d’œuvre au sein de notre organisation ; mais à rendre nos employés mobilisés et ainsi éviter une catastrophe en termes de rétention.

 

Comment relever un tel défi qui peut donner l’impression de relever du miracle? 

 

Qu’est-ce que la mobilisation ? 

 

On considère qu’un employé mobilisé a un lien affectif envers l’organisation. Il est fier de son travail et accomplit, sur une base volontaire, des tâches au-delà de ce dont il est en charge. Il collabore, travaille en équipe et est proactif lorsqu’il est question de résolution de problèmes. 

 

Pour chaque cause, nous avons une solution chez Bambou Space

 

Cause #1- Main-d’oeuvre non-engagée 

 

Solution: Faire participer les employés dans les prises de décisions: que ce soit à petite échelle pour des « quick fixes » comme à plus grande : les employés ont les solutions. De choisir de mettre en place une solution d’amélioration continue, plus particulièrement le Bottom-Up, permettra de collecter les solutions de la part des experts des processus en place ; les employés. Ainsi, sentant que leur expertise et idées sont considérées et que leur travail a un impact au sein de l’organisation, ils auront le désir de s’impliquer davantage. 

Bonus: Cela aura, par ricochet, un impact positif au niveau de la productivité de vos processus internes.

 

Solution: S’assurer qu’ils ont tout le matériel et outils nécessaires en vue d’effectuer leur travail efficacement. Ici, il n’est pas uniquement question de leur fournir des chaises avec appui-coudes ou d’un bureau ergonomique ; il est aussi question de s’assurer de remplacer les formulaires papier par une solution numérique, mettre à leur disposition des logiciels ou applications qui leur permettent d’effectuer leur travail de façon optimale, etc. 

 

En lien avec la première solution, le fait d’implanter des outils concrets en vue de collecter efficacement leurs idées d’amélioration permettra de développer le muscle de l’amélioration continue de vos employés, devenant ainsi partie intégrante de leur quotidien. Cela facilitera la tâche du gestionnaire, en plus d’améliorer le rendement de vos départements.

 

Cause # 2- La pandémie et ses retombées

 

Solution: Flexibilité. Les employés sont davantage fatigués, la charge mentale s’accroît, ce qui favorise les risques d’épuisement professionnels. Soyez flexibles ; au quotidien comme au niveau des conditions de travail. Il est temps de considérer la possibilité pour certains employés de façonner l’horaire qui leur conviennent en dehors des heures de rencontres d’équipes ou clients. De plus, rappelons nous le contexte de pénurie de main-d’œuvre en vue d’élargir les horizons de la culture organisationnelle : Offrir aux employés plus de flexibilité en termes d’avantages sociaux et conditions de travail ; par exemple, en leur donnant la possibilité de prendre des congés sans solde. L’objectif est non seulement qu’ils préservent leur santé mentale ; mais aussi qu’ils élaborent eux-mêmes un contexte de travail motivant et ainsi éviter qu’ils optent comme solution de magasiner de nouvelles opportunités d’embauche.

 

Solution: Poser des limites. Il est possible d’aider les employés à tracer une ligne entre leur vie personnelle et professionnelle dans ce contexte de télétravail. Comment? En instaurant des politiques du genre « zéro courriel le week-end » ou en les encourageant à complètement décrocher en soirée durant les jours de semaine. 

 

Solution: Redéfinir la mission d’entreprise en vue de donner aux employés le sentiment de faire une différence, de contribuer à une cause plus grande qu’eux-mêmes. Certains employés sont sensibilisés par le contexte de pandémie et cherchent à donner un sens à leur travail au travers de tout ce qui se passe à l’extérieur.  De quelle façon votre entreprise prend part à la création d’un monde meilleur? De quelle façon est-il possible de faire sentir à vos employés que leur travail à eux aussi, est « essentiel »?

 

Cause # 3- Les gestionnaires : 

 

Solution: S’assurer que les chapeaux de gestionnaires sont portés par les bonnes personnes et/ou fournir du coaching de gestion aux personnes ciblées. La gestion de personnel est un art ; être promu gestionnaire parce qu’on a excellé dans notre domaine technique n’est pas (ou n’est plus!) la stratégie recommandée. L’ère du gestionnaire autoritaire et de la microgestion est également révolue ; on opte plutôt pour donner les rênes aux « chefs de tribus » ; ceux qui sont prêts à aller au front pour leur équipe, qui veulent voir les gens exceller et briller. Un style de leadership axé sur l’intelligence émotionnelle, la transparence, la proactivité et la capacité de traiter les employés comme des humains à part entière, tous aussi différents les uns que les autres. Ces chefs de tribu vont sur le plancher, s’intéressent aux gens, à leur travail et vont au Gemba ; que ce soit en présentiel ou en version numérique. Ils sont présents et à l’écoute.

 

Solution: S’assurer que chaque employé poursuit son idéal professionnel, qui relève de la responsabilité du gestionnaire. Il faut s’assurer que chaque employé trouve son « Why » ; sa raison de faire ce qu’il fait en terme de carrière. On met l’emphase sur leur croissance personnelle, leur offre du développement, coaching, mentorat, et formation continue ; qui est d’ailleurs un élément clé d’une approche d’amélioration continue. 

 

En tant qu’organisation, êtes-vous actuellement en mesure de mettre en place des pistes de solutions en vue d’éviter de perdre vos employés clés, et encore mieux, de mobiliser les troupes? Si ce n’est pas le cas, il est temps de se relever les manches et de se tourner vers l’amélioration continue comme solution à la rétention des employés.