Cloner son employé modèle, est-ce possible?

“Ça irait tellement mieux si on pouvait cloner Claude.”

 

Cette affirmation on l’entend souvent. Particulièrement, lorsqu’une entreprise peut croître ou encore qu’un dirigeant souhaite se détacher des opérations pour prendre une posture plus stratégique. 

 

“Seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin” – proverbe africain

 

La bonne nouvelle : vous avez identifié votre goulot

 

La bonne nouvelle vous avez su identifier votre goulot. Là où ça bloque. Le goulot dans un processus est l’activité avec la plus faible capacité ou autrement dit, la pire contrainte.Toutes les entreprises en ont un. Sans exception. 

 

Pour l’identifier on se pose les questions suivantes ;

  • Quelle activité limite les opérations ?
  • Le processus peut-il répondre à une demande croissante?
  • Si demain vous avez deux fois plus de demandes, à quel endroit ça va bloquer ?

 

Il y aura toujours un goulot même si vous réussissez à cloner Claude plusieurs fois, le goulot se déplacera. Résultat, Maryse sera la prochaine que vous envisagerez de cloner. 

 

Le problème 

 

D’abord, le problème c’est que si on ne travaille pas sur notre activité goulot, toutes nos actions auront peu ou pas d’impact comme un coup d’épée dans l’eau. 

 

Même si on a identifié le goulot, exemple Claude l’ “homme à clôner”. Il existe plusieurs pièges. Notre cerveau adore sauter aux solutions et plusieurs vous viendront instinctivement en tête dont celles-ci :

 

  • Un nouvel employé devrait être en shadowing avec Claude
  • Un nouvel employé pourrait poser toutes ces questions à Claude
  • On pourrait documenter toutes les situations que Claude a rencontrées et s’y référer si les employés ont des questions (bonne chance!)

 

J’ai une mauvaise nouvelle pour nous tous… ces solutions ne fonctionnent plus ou moins et elles auront un faible impact sur la performance de vos entreprises.

 

En plus, en obligeant Claude a travaillé en binôme avec le nouveau ou à lui demander de former le nouvel employé… La situation devient pire qu’elle l’était.  Pourquoi? Parce qu’au lieu de débloquer le goulot vous venez de réduire sa capacité. En plus, il se peut que Claude n’a pas vraiment les aptitudes d’un bon formateur ou qu’il ait de la difficulté à déléguer. 

 

Autrement dit, ces solutions, on appelle ça de fausses bonnes idées. 

 

La solution 

 

“Ah bon! On fait quoi alors pour cloner Claude?”

 

La solution : on crée la machine qui crée des Claude.  

 

Attention les prochains paragraphes pourraient en surprendre plus d’un. 

 

Il faut comprendre son processus, sa méthodologie ou le terme que nous aimons utiliser chez Bambou Space, la recette de son entreprise. Cette recette est celle qui nous rend unique, celle qui fait c’est unique quand on travaille avec ACME inc. 

 

Non! On ne vous parle pas d’image de marques, de choix de couleurs ou de slogan. 

 

On vous parle de travailler sur vos chaînes de valeur, vos opérations ou encore vos éléments différenciateurs qui génèrent la qualité, l’efficience, la rentabilité et la croissance.

 

Notre question pour vous est la suivante : Comment aidez-vous vos employés à être bon? 

 

Il faut bâtir le moule qui permettra à un employé de se transformer en Claude et le dépasser.

 

Par où on commence? Voici quelques exemples : 

 

  • Mettre en place, animer un centre d’excellence et gérer le consensus d’équipe
  • Documenter ses processus clés pour pouvoir en parler facilement (Standard)
  • Faire marcher le processus de bout en bout à vos employés (Gemba)
  • Favoriser le développement des compétences par des séances courtes et fréquentes (1PL)
  • Utiliser intelligemment la matrice de compétences et gagner en flexibilité (Polyvalence)
  • Visualiser la capacité de votre équipe, identifier et gérer le goulot et finalement anticiper son déplacement (Proactivité)

 

Que vous ayez certaines de ces choses déjà présentes ou que ça soit nouveau pour vous, nous prenons une photo de votre situation actuelle et nous saurons adapter notre plan d’action en fonction de votre réalité.